Blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Humeur

mercredi 16 juin 2010

Messages privés dans une liste

Certaines de mes signatures mail comportent la mention :
"Ce message est couvert par le secret de la correspondance (art. 226-15 et 432-9 du Code pénal)".

C’est pas croyable le nombre de réflexions, désagréables, que je rapporte avec cette simple phrase !

Lire la suite

lundi 6 septembre 2010

Florame : tromperie sur la marchandise

Depuis au moins 15 ans j’utilise les huiles essentielles et compositions Florame, des Sommerard père et fils, Michel et Jean-Charles.
Par exemple la Relax permet de s’endormir plus facilement. Mais on ne vide pas un flacon en quelques semaines !
Forte de cette utilisation, qu’apprécie également toute ma famille, j’achète avant l’été un grand flacon de 50 ml de Relax.
En rentrant je verse l’équivalent d’un petit flacon dans un ancien flacon vide de 10 ml, et je referme le grand afin de préserver ses (...)

Lire la suite

jeudi 5 décembre 2002

Hypocrisie parlementaire et gouvernementale

Appel commun Les Amis de la terre, Réseau Sortir du Nucleaire, Greenpeace France à propos des rencontres parlementaires sur l’énergie du 18 décembre 2002 à Paris.

Lire la suite

vendredi 20 septembre 2002

Les forums et le droit de causer

Le problème des forum sur Internet.

Lire la suite

dimanche 23 août 2015

Le Thalys, le harcèlement de métro et l’héroisme ordinaire

Hier, un mec armé d’un cutter, d’une Kalash, d’un gun et d’autres joyeusetés du genre s’est mis à agresser les passagers d’un Thalys. Torse nu, il tire des coups de feu dans le wagon et touche un voyageur à la gorge. Un premier pékin tente de le désarmer en sortant des toilettes, en vain. Deux militaires américains – un rentre d’Afghanistan, l’autre est dans l’Air Force – parviennent à le maitriser. Il est arrêté, les passagers sont pris en charge sur le plan psychologique.
Les journalistes débarquent, Bernie Cazeneuve aussi et Jean Hugues Anglade voit son agenda booké pour les trois prochains mois, ce qui ne lui est pas arrivé depuis le finale de Braquo.
Par Les raisons de la colère.

Lire la suite

jeudi 5 septembre 2013

Pour en finir avec les préliminaires. Plaisir des femmes, incompétence des hommes, cunnilingus et sextoys

S’il y a bien un mot détestable dans le vocabulaire de l’amour hétérosexuel c’est celui de "préliminaires".
Préliminaires signifie "Qui précède et prépare une chose plus importante".
Or, les hommes - et du coup de nombreuses femmes et les médias tout entiers, y compris Wikipedia, - mettent derrière ce mot tout ce qui concerne le plaisir des femmes, et qui se fait avant que l’homme ne la pénètre et ne jouisse.
Et bien NON le plaisir des femmes n’est PAS le prélude à celui des hommes. Le plaisir des (...)

Lire la suite

Voir en ligne : Apprenez à faire un cunnilingus et plus si affinités

lundi 1er juillet 2002

Quand on n’a plus pied, il faut regagner le rivage

La débâcle de ce printemps a suscité beaucoup de commentaires, mais bien peu ont analysé ou voulu affronter de face la profondeur du désastre et sa pérennité. Car le discrédit jeté sur la période jospiniste n’est pas destinée à s’estomper rapidement, comme l’ont d’ailleurs montré les Législatives. C’est pourquoi nous devons évacuer de notre réflexion les interprétations rassurantes distillées abondamment par les dirigeants PS ou Verts. Le désamour des citoyens va durer.

Lire la suite

vendredi 24 octobre 2003

Attaque contre un porte-parole du réseau Sortir du nucléaire

Objet : Recours de la SNCF Service du Parquet contre M. Stéphane Lhomme.

Lire la suite

mardi 6 mai 2003

EDF tente de calomnier une antinucléaire notoire

A l’occasion du relevé de compteur ce matin, j’apprends avec étonnement que mon compteur aurait été « déplombé » et la puissance « augmentée ».

Lire la suite

vendredi 16 août 2013

E-mail : cliquez sur "répondre" bon sang ! Et quelques autres réflexions de bon sens

Après une année passée au Sénat, auprès de la sénatrice Hélène Lipietz, je voudrais parler ici de l’e-mail.
En effet, j’ouvre mes e-mails de travail, de mon adresse au Sénat, ainsi que ceux de la sénatrice. Ce qui fait un sacré paquets de choses à lire. Et même hyperorganisée comme je le suis, je suis toujours au bord d’être submergée.
Certes, je n’ai pas 174 000 mails dans ma boîte, mais il faut tout de même tout gérer.
D’autant plus que la sénatrice exige que l’on réponde à chaque personne. Et elle n’a pas (...)

Lire la suite

0 | 10 | 20 | 30