L’explosion du volcan Eyjafjöll, en bloquant l’espace aérien, a empêché la présence physique d’une vingtaine de pirates, qui seront toutefois présents par videoconférence.

Nous avons visité le Parlement européen à Bruxelles, avec explications sur son fonctionnement.

JPEG - 168.4 ko
Le Parlement européen
Christian a la place 499, mais Amelia Andersdotter aucuneplace attribuée, personne n’ayant "anticipé" le traité de Lisbonne et l’augmentation du nombre de députés !

Le point principal est la différence entre les méthodes politiques d’un parlement national : dans ce dernier l’opposition et la majorité se battent l’une contre l’autre en attendant les prochaines élections, alors qu’au PE des accords doivent advenir afin d’arriver au vote des lois les meilleures, selon ses propres convictions certes, mais sans cette dichotomie nationale.

Puis Christian Engström, l’un des deux eurodéputés pirates (suédois) nous a raconté les batailles passées, et expliqué celles à venir.

JPEG - 243.9 ko
[?Christian Engström], eurodéputé Pirate (suédois)
"Yes, we are Pirates and YES we can make the diference !"

ACTA étant en première ligne.

Mais la stratégie de ceux qui veulent bloquer Internet a été, d’abord, de trouver un thème que personne ne peut discuter : tout le monde est contre la pornographie infantile.

Puis, une fois acceptée l’idée de bloquer pour une "bonne cause" de pouvoir bloquer tout ce que l’on veut pour n’importe quelle cause.

Important détail interne qu’a précisé Christian : après avoir hésité entre l’adhésion administrative au groupe libéral et celui des Verts [1], il a choisi les Verts/ALE.

Mais il s’est félicité que le groupe des "sociaux démocrates", dont fait partie le PS français, se rapproche de plus en plus des positions du PP.

Puis nous avons eu une conférence du Dr Jason Rutter sur les publications scientifiques et la nécessité de les rendre libres.

JPEG - 122.7 ko
Les publications scientifiques doivent être libres
par le Dr Jason Rutter.

A suivre...


[1Un point essentiel entre les deux est l’adhésion au nucléaire pour le premier et le refus pour le second.

Voir en ligne : Parti pirate