Riche en potassium, sodium et calcium il est léger, riche en fibres et plein d’eau ce qui en fait un excellent apéritif.

Les cotes

Épluchez les côtes pour enlever les fils, en les attaquant par l’extrémité, plus épaisse.

JPEG - 72 ko
Le céleri s’épluche par les côtes en commençant par la partie "racine"

Cru : découpez-les en longueur pour les tremper dans de la moutarde, de la mayonnaise,d e la sauce tomate ou toute autre sauce, parfait comme apéritif sain et non bourratif.

Cuit : faites revenir dans une poêle, avec votre huile préférée (d’olive sûrement !), laissez ramollir sans s’écraser.

Avec des pommes de terre, faites cuire à l’eau

JPEG - 86.3 ko
Toujours cuire à la vapeur, pour conserver les vitamines et le goût.

puis mixer avec peu de jus de cuisson pour une purée très goûteuse, avec beaucoup de jus de cuisson pour une soupe.

JPEG - 53.1 ko
Il suffit de doser l’apport de jus au mixage pour choisir entre purée et soupe.

Ou bien avec moins de liquide pour une purée de consistance normale.

JPEG - 70.8 ko
En accompagnement une noisette de crème fraîche relève le goût

... et les feuilles

JPEG - 56.9 ko
Le céleri a une limite naturelle pour couper les feuilles.

Si vous en avez de trop, épluchez, lavez, coupez, séchez, mettez dans un sac plastique et congelez. Puis sortez les morceaux ou les feuilles au fur et à mesure des besoins, pour relever une soupe, une salade, en plein hiver.