On prévient techniquement

Un gentil observateur remarque que l’intégralité des données (nom, prénom, adresse complète...) des pétitionnaires est visible sur le site et, voulant écrire aux responsables, s’aperçoit qu’il n’y a nulle part à qui écrire, pas d’adresse postale, pas de lien. Illégal, pas sérieux.

20 février 2002-14h42

20 février 2008-19h16

un autre signataire surenchérit, écrivant aux organisateurs :
Peut-être le site de l’appel-laïque gagnerait-il à suivre les préconisations de la CNIL en matière d’information des personnes (Cette page comporte également des modèles d’information dont il serait possible de s’inspirer).

L’insconscience des intitiateurs

Après plusieurs échanges, c’est là que vient le pompon, la réponse des auteurs de cette chose

21 février-11h51

Les explications détaillées du droit à la préservation des données personnelles

Là, l’avertisseur craque

21 février 2008-11h55 puis 12h39

Et comme rien ne se passe, pensant à tous ceux qui risquent leur peau car signataires d’une telle pétition, dans des pays où il ne fait pas bon être laïque, j’entre en jeu.

Le tribunal pour seule solution ?

21 février 2008-19h27

Voir Code pénal article 226-22.

Efficace ? Oui, ils ont immédiatement ôté les références personnelles du site.

Ont-ils compris ? Pas une seconde !

La réponse surréaliste des (ir)responsables

Non contents de leur inconscience grave, les voilà qui osent indiquer sur leur site :
"Des personnes plus ou moins bien intentionnées cherchant des noises sur la publication des adresses postales des signataires, nous avons décidé de ne plus rendre public (sic) ces adresses."

PNG - 39.7 ko
Mauvaise foi, idiotie totale ou autres intérêts ?

Le premier avertisseur, fervent défenseur de la laïcité, comme tous les intervenants de cette histoire, écoeuré, retire sa signature.

Question de fond

Une question de fond se pose :

De deux choses l’une :
- soit ils sont réellement totalement idiots, tous, à la ligue de l’enseignement, et il s’agit, pour les adhérents de cette association d’assumer l’inconscience de leurs responsables,
- soit un intérêt, autre, leur fait publier les adresses de tous les signataires, bien visibles, afin que des pressions puissent exister sur ceux qui, en ces temps de répression accrue dans tous les domaines de la société, persistent à défendre une république laïque.

Pour diminuer le nombre de protestataires ?

Imbéciles totaux ou défense d’autres intérêts ? J’hésite encore.